Taxi conventionné CPAM : pourquoi opter pour la réservation en ligne ?

Depuis quelques années, les taxis conventionnés CPAM sont venus booster le rang des véhicules de transport médical pour une meilleure assistance des malades. Les frais de transport à bord d’un taxi conventionné CPAM sont remboursés pour toutes personnes affiliées  à la Sécurité sociale. Selon le cas, le remboursement se fait à 60 % ou à 100 %. Dans le cas d’une prise en charge à 60 %, il est possible d’obtenir un remboursement de la partie restante par la mutuelle santé. Tout comme les taxis ordinaires, un taxi conventionné CPAM peut être interpellé dans la rue, réservé par téléphone ou réservé en ligne. Toutefois, c’est la réservation en ligne qui est la mieux recommandée pour de multiples raisons..

Pour ne pas se tromper

Un taxi conventionné CPAM ressemble à tous les autres taxis qui circulent dans la rue.  Pour la reconnaître, il faut vérifier la présence d’un logo bleu sur la vitre arrière de la voiture. Au niveau confort, il y a également une grande différence entre un simple taxi et un autre qui est conventionné. Ce dernier est adapté au transport sanitaire et permet aux patients de profiter d’un meilleur confort qu’importe leur état de santé. Le plus grand avantage réside dans le fait que le transport à bord d’un taxi CPAM permet de profiter d’un remboursement de ses frais de déplacement à condition d’être affilié à la Sécurité sociale et d’avoir une ordonnance précisant le besoin d’un transport sanitaire. Ainsi, pour éviter de se tromper de taxi, il est préférable de faire directement une réservation sur un site spécialisé qui propose uniquement des taxis conventionnés.

Pour limiter les démarches formelles

Pour profiter d’un remboursement de ses trajets en taxi conventionné, le patient doit présenter un certain nombre de documents au chauffeur du taxi CPAM. Parmi lesquels se retrouve l’ordonnance du médecin précisant la nécessité d’un transport médical et la carte d’affiliation à la sécurité sociale. Les informations présentes dans ces documents permettent aux chauffeurs de récupérer leur argent auprès de la CPAM. Dans le cas d’un remboursement partiel (60 %), les 40 % restants sont payés directement au chauffeur. Il revient au patient de récupérer son argent auprès de sa mutuelle. Une bonne partie de ces démarches peut être réalisée directement en ligne et permet au  patient et au chauffeur d’économiser du temps.

Informer le chauffeur de son emploi du temps

La plupart du temps, ce sont les patients qui doivent faire plusieurs allers-retours entre l’hôpital et leur domicile qui bénéficie d’un transport via un taxi conventionné CPAM. Il en est de même pour les patients affiliés à la Sécurité sociale et qui rentrent ou sortent de l’hôpital. Pour ceux qui doivent faire plusieurs allers-retours, la réservation en ligne permet de préciser son emploi du temps à l’avance ainsi que les horaires où le taxi doit se présenter devant la maison. Ainsi, il n’y a plus lieu d’appeler à chaque fois que l’on a besoin d’un taxi CPAM.

Fixer à l’avance son taxi

Certes, la Caisse Primaire d’Assurance Maladie veille à ce que les taxis conventionnés soient disponibles 7j/7 et 24h/24 afin de donner satisfaction aux personnes affiliées à la Sécurité sociale. Toutefois, il arrive que  certains taxis conventionnés ne travaillent pas le soir ou encore les weekends. Pour ne pas tomber sur ces taxis qui ne respectent pas les exigences de la CPAM, il est conseillé de faire une réservation en ligne. Ainsi, le programme est fixé à l’avance et le taxi conventionné n’a plus qu’à le respecter. Les deux parties sont alors satisfaites et le risque de ne pas trouver un taxi conventionné est écarté.